VeryChic logo

Inscrivez-vous gratuitement et bénéficiez de réductions sur les plus beaux hôtels 4 et 5*. Jusqu'à -70%

Voyage à Copenhague : bien préparer son séjour

Cosmopolite, féérique, conviviale, éco-responsable, chaleureuse… Il y a plus d’une manière de définir la capitale danoise. Cependant, tant que l’on n’a pas profité d’un voyage à Copenhague, on ne peut pas comprendre tout ce qui se dégage de la capitale royale du Danemark. Alors sautez le pas et prenez sa direction en suivant notre sélection de visites immanquables et nos quelques conseils.

Malheureusement, nous n'avons pas de ventes - Copenhague en ce moment. Découvrez toutes nos ventes en cours. Voir les ventes

Que faire à Copenhague pour s’imprégner de l’atmosphère de la ville ?

Découvrez ces trois visites incontournables qui vous plongeront immédiatement dans l’atmosphère de Copenhague.

 

La petite sirène

la-petite-sirene-copenhague

 

La petite sirène à Copenhague est un véritable symbole qui intrigue. Cette œuvre d’Edvard Eriksen située sur le quai de Langelinje, au port de la capitale danoise, semble souhaiter la bienvenue aux arrivants. Il s’agit d’une statue de bronze représentant la protagoniste du célèbre conte de fées La Petite Sirène écrit en 1887 par l’écrivain danois Hans Christian Andersen. Cette dernière est assise sur un rocher, le regard perdu. Elle rend ainsi hommage à l’auteur et représente par ailleurs le lien fort entre les danois et la mer. C’est en 1913 que Carl Jacobsen, fils du fondateur des brasseries Carlsberg, l’offre à la ville. En effet, il avait à l’origine commissionné Edvard Eriksen après qu’il avait été séduit par la danseuse étoile Ellen Price qui jouait dans un ballet inspiré du conte de fées. À pied ou en bateau, ne manquez par cette petite statue de 1,25 mètre !

 

Rundetårn alias la Tour Ronde

Située dans le vieux quartier latin, la Tour Ronde de Copenhague (aussi connue sous le nom de Rundetårn) est une construction que vous ne pourrez pas rater. Elle a été érigée en 1642 sur décision du roi Christian IV. Ce dernier souhaitait confirmer la réputation du pays dans le monde de l’astronomie et poursuivre les travaux de recherche de l’astronome danois Tycho Brahe. On y trouve donc l’observatoire astronomique (le plus ancien d’Europe en activité), mais aussi une bibliothèque universitaire à mi-hauteur (aujourd’hui utilisée comme salle d’expositions et de concerts) ainsi que l’église Trinitatis. Après avoir monté les marches de sa rampe d’accès en spirale de 209 mètres de long, vous profiterez d’une vue panoramique imprenable sur Copenhague depuis la plateforme d’observation. Ses 35 mètres de hauteur offrent en effet la plus belle vue de la ville.

 

Les jardins de Tivoli

Les jardins de Tivoli sont non seulement un parc d’attractions mais sont aussi et surtout un lieu historique situé au centre de Copenhague. Ouvert il y a plus de 150 ans, en 1843 très exactement, ils se composent de divers manèges et d’attractions mais proposent aussi des concerts et des évènements. Ils dégagent une atmosphère magique, féérique qui vous fera sans aucun doute retomber en enfance. En vous rendant ici, vous suivrez notamment les pas d’Hans Christian Andersen, l’auteur de célèbres contes dont La Petite Sirène. S’en serait-il inspiré ? C’est en tout cas le cas du premier parc Disney aux États-Unis.

Le parc accumule aussi les records puisqu’il contient le plus grand aquarium d’Europe, l’un des plus grands carrousels au monde, et est l’un des parcs les plus visités d’Europe. Enfin, sachez que si vous vous rendez aux jardins de Tivoli en famille, les meilleurs moments pour vous y rendre sont les fêtes de fin d’année et pendant les deux semaines qui entourent les célébrations d’Halloween. Vous pourrez admirer les décorations et serez ébloui face aux illuminations. Le parc propose aussi des attractions en plus pour l’occasion. Vous pourrez aussi assister à des feux d’artifice en fin d’année et pendant l’été.

Enfin, continuez de vous divertir en vous rendant à l’opéra de Copenhague. Ce dernier a été inauguré en 2005 et est situé sur l’île des Docks, il a été dessiné par l’architecte Henning Larsen.

 

Quels sont les quartiers de Copenhague à ne pas manquer ?

Lors de votre séjour à Copenhague, ne manquez pas ces deux quartiers incontournables : Nyhavn et Christiania. Voici un aperçu de qui vous y attend.

 

Le quartier de Nyhavn

Nyhavn (son nom signifie « nouveau port ») est un quartier emblématique de Copenhague. Son histoire a débuté dans la deuxième moitié du XVIIe siècle, après que le roi de l’époque, Christian V ait attribués les résidences aux marins. Cependant, l’histoire du canal qui le traverse remonte encore plus loin puisqu’elle a commencé au XIIe siècle, lorsque celui-ci a été creusé afin de permettre aux marchandises de pénétrer la ville. Aujourd’hui, c’est ici que vous trouverez les charmantes bâtisses colorées bordant les canaux. Des résidences, des boutiques, des restaurants et des bars sont nichés dans ces maisons et font, depuis les années 1980, de Nyhavn l’un des quartiers les plus animés de la capitale. À l’arrivée des beaux jours, vous apprécierez de siroter un cocktail en terrasse tandis que lorsque les températures sont plus fraîches, vous vous couvrirez d’un plaid tout en sirotant une boisson chaude.

Son atmosphère scandinave rappelle les origines et les traditions du pays. Vous trouverez aussi des bateaux à bord desquels vous pourrez naviguer afin de découvrir la vieille ville autrement. Et pour plus d’inspirations, rendez-vous au numéro 20. C’est ici que Hans Christian Andersen vécut une grande partie de sa vie, lui qui était tant inspiré par le quartier et qui semble encore aujourd’hui l’habiter tant son aura règne. Ou alors au numéro 9, face à une demeure de 1681. Ou enfin au numéro 65, face à la porte en bois sculptée qui cachait derrière elle au XVIIIe siècle l’entrée du siège d’une compagnie maritime.

 

Le quartier de Christiania

Le quartier de Christiania est l’un des lieux les plus visités de Copenhague. Il attire et intrigue énormément avec ses airs de musées à ciel ouvert. Il était à l’origine un quartier militaire mais a commencé à être occupé en 1971 par un groupe de squatteurs. Bien qu’illégal au départ, l’état a finalement accepté cette occupation pour laisser place à une « expérience sociale ». C’est ainsi que Christiania est devenue officiellement une ville libre, a proposé petit à petit un style de vie alternatif et a dégagé cette atmosphère à la fois bohème et hippie.

Lors de votre visite, vous réaliserez que le quartier de Christiania est en réalité une succession de petits quartiers affichant chacun leur particularité. En vous baladant dans ce labyrinthe de rues où les voitures sont interdites, vous pourrez admirer d’un côté des maisons d’architectes, de l’autre des maisons de chantiers et plus loin des vieilles maisons qui semblent rénovées avec les moyens du bord. Vous pourrez échanger avec les habitants qui se feront un plaisir de vous accueillir et pourrez même croiser des habitants d’autres quartiers de Copenhague qui viennent puiser l’inspiration ici. Enfin, notez que le quartier est aujourd’hui menacé. Il y a en effet des projets de légalisation du quartier et de réhabilitation qui pourraient mettre son existence en péril.

 

Quels sont les châteaux de Copenhague à visiter ?

Suivez les pas de la royauté en vous rendant dans ces quatre châteaux construits à Copenhague.

 

Le château de Christiansborg

C’est au château de Christiansborg, en plein cœur de la ville, sur l’île de Slotsholmen, que se situe le siège du Parlement danois. Derrière sa façade imposante et son architecture typique du XVIIIe siècle au Danemark, vous aurez beaucoup à découvrir. Ancienne résidence principale de la famille royale, il a aujourd’hui une place centrale dans le royaume danois. On y trouve aussi la Cour Suprême, les services du Premier Ministre et les salons de réception royaux dans lesquels sont organisés des événements officiels. Vous pourrez profiter d’une visite guidée du côté de la salle de trône où les monarques du pays sont couronnés et des tapisseries du Grand Hall où l’histoire danoise est représentée. Profitez-en aussi pour visiter les écuries royales, le Théâtre de la cour ou encore les ruines du premier palais.

 

Le palais d’Amalienborg

Le palais d’Amalienborg est la résidence de la famille royale du Danemark. C’est à la suite d’une volonté du roi Frederik V que le lieu a été édifié à la fin du XVIIIe siècle. Son souhait était de commémorer le tricentenaire de l’accession au trône de Danemark de la dynastie des Oldenbourg. Le lieu est devenu la résidence officielle de la famille royale après la destruction du château de Christiansborg dans un incendie. Lors de votre visite, vous pourrez découvrir le bureau du roi Christian IX, le salon de son épouse, le bureau de Frédéric VIII, ainsi que celui de Christian X. Vous pourrez aussi admirer une collection de costumes et de joyaux. Enfin, ne manquez pas d’assister à une cérémonie de la relève de la garde.

 

Le château de Rosenborg

Le château de Rosenborg (également appelé Rosenborg Slot) a été construit entre 1606 et 1634 sur les ordres du roi Christian IV. Son souhait était à l’origine de construire un château de villégiature à la campagne (à seulement deux kilomètres du château de Christiansborg). En effet, bien qu’il soit aujourd’hui dans la capitale danoise, le château était à l’origine en dehors des murailles de la ville. Vous pourrez suivre les pas de Christian IV et de ses enfants en vous baladant librement entre les douves et le grand lac. Vous pourrez aussi vous rafraîchir à la terrasse de la cafétéria.

 

Le palais de Frederiksberg

Le palais de Frederiksberg est une ancienne demeure royale aujourd’hui transformée en école militaire. La bâtisse n’est donc pas ouverte à la visite mais vous pourrez cependant profiter du grand parc qui l’entoure. Vous découvrirez aussi l’un des quartiers les plus chics de Copenhague.

 

Quand partir à Copenhague ?

copenhague

À Copenhague, la météo est plus favorable entre les mois de mai et de septembre. Son climat de type océanique rend les pluies fréquentes. L’hiver est très froid, et c’est au mois de février que les températures sont à leur niveau le plus bas (elles oscillent aux environs de zéro degré). L’été, même si les journées débutent en général par quelques averses, les températures s’adoucissent. C’est sans doute pour cela que les mois de juillet et août sont les plus prisés par les voyageurs. En vous rendant à Copenhague au printemps, vous apprécierez de ressentir le temps s’améliorer au fil des jours. Enfin, pensez à bien vous couvrir si vous visitez la capitale danoise en automne.

 

Où séjourner à Copenhague ?

 

first-hotel-mayfair-copenhague

 

Maintenant que vous savez quelles sont les visites immanquables, vous vous demandez certainement ce que les ventes privées VeryChic à Copenhague ont à vous offrir. En voici un aperçu :

  • Un boutique hôtel idéalement situé à l’image du First Hotel Twentyseven à Copenhague au Danemark. À quelques centaines de mètres des jardins de Tivoli, vous découvrirez cette adresse au design scandinave très esthétique.
  • Un hôtel spa à Copenhague pour vous remettre de toutes vos visites sans avoir besoin de faire le moindre effort. Vous pourrez ainsi rendre votre city break ressourçant et faire le plein d’expériences sans craindre de trop vous fatiguer.
  • Se sentir comme à la maison au sein d’un Hotel Mayfair à Copenhague. Son atmosphère et sa décoration scandinave vous plongeront au cœur d’une véritable ambiance Hygge, entre bonne humeur et chaleur.
  • Un hôtel pas cher à Copenhague grâce à notre sélection d’adresses à -50% ou plus. Vous serez ainsi certain de profiter des meilleurs bons plans pour votre voyage, mais toujours dans des adresses extraordinaires sélectionnées avec soin.