VeryChic logo

Inscrivez-vous gratuitement et bénéficiez de réductions sur les plus beaux hôtels 4 et 5*. Jusqu'à -70%

Palma de Majorque : Guide de voyage

Palma de Majorque, capitale de la plus grande île des Baléares en Espagne, combine toutes ces expériences qui sont le propre du voyage. Les superbes stations balnéaires réjouissent les férus de plages, tandis que de magnifiques vestiges architecturaux font le bonheur des passionnés d’histoire. Au cœur de la ville, le labyrinthe de ruelles bardé de cafés, restaurants et clubs enchante gourmets et noctambules. Et le paysage typique de Palma, celui d’une ville suspendue entre mer et collines abruptes, garantit un plaisir des yeux permanent !

Découvrez nos séjours de luxe en vente privée - Palma de-majorque. VeryChic vous propose des voyages jusqu’à -70% dans les plus beaux hôtels du monde - Palma de-majorque
Découvrez nos 6 offres :

Notre guide de voyage Palma de-majorque :

Il est facile de se laisser tenter par les promesses d’un séjour à Palma de Majorque. Néanmoins, quelques questions méritent d’être posées. Une fois à Palma de Majorque, que faire ? Que voir ? Où aller ? Trouvez les réponses à vos interrogations dans ce guide VeryChic.

 

 

Voyage à Palma de Majorque : les raisons de dire oui

Les raisons de se rendre à « La Ciutat » sont multiples. Palma est d’abord une capitale vivante où modernité, exotisme et charmes d’antan vont de pair. On est loin des villes balnéaires bétonnées et équipées à l’excès. À Palma de Majorque, les commodités contemporaines s’incorporent harmonieusement aux curiosités culturelles et au patrimoine naturel pour offrir une expérience originale à ses visiteurs. En ajoutant le superbe climat toute l’année et les nombreuses possibilités d’activités, on se rend compte qu’il n’y a pas à hésiter !

 

Séjour à Palma de Majorque : exotisme à deux heures de Paris

Si elle n’est pas l’unique atout séduction, la côte qui s’étire sur 20 kilomètres attire inévitablement les vacanciers. Dans l’imaginaire commun, la ville évoque une destination exotique. Mais Palma de Majorque se trouve en Méditerranée et c’est ce qui la rend encore plus attrayante : vous pouvez accéder à ses décors de paradis tropical en moins de deux heures de vol depuis Paris ! 

Se rendre à Palma de Majorque est plutôt aisé, car le réseau aérien est très bien desservi. Neuf vols avec ou sans escale relient Paris et Palma chaque semaine. Au départ de Barcelone, Valence et Dénia, des liaisons en ferry sont également possibles. Les formalités d’entrée pour les Français (et citoyens des pays membres de l’Union Européenne) se limitent à la possession d’une carte d'identité ou d’un passeport en cours de validité.

Comme dans le reste de l’Espagne, la monnaie officielle est l’€uro. Ce qui vous dispense de vous rendre au bureau de change, mais aussi du casse-tête des conversions aux moindre achat ou règlement.

La France et l’île de Majorque sont positionnées sur le même fuseau horaire (UTC/GMT+1 en hiver et UTC/GMT+2 en été). Vous êtes donc certains de ne subir ni le décalage horaire, ni les désagréments habituels qui en découlent.

Notre astuce : En choisissant une formule à Palma de Majorque en all inclusive comprenant vols, hôtel à Majorque, restauration et activités, vous n’avez plus rien à préparer. Votre seule préoccupation sera la meilleure façon d’en profiter !

 

Un excellent climat toute l’année

La météo est l’un des atouts majeurs pour un voyage à Palma de Majorque. En effet, avec huit mois d’ensoleillement sur douze, les créneaux de séjour sont larges ! Ce choix étendu est permis par le climat méditerranéen qui balance la première ville majorquine entre étés chauds plutôt secs, et hivers pluvieux et doux. Sauf la nuit, où le mercure chute parfois à 4 ou 5 °C. Si vous êtes sensibles aux écarts de températures, mais aussi à l’affluence des touristes, il sera judicieux de retenir ces quelques points clés.

  • L’été s’étend de juin à septembre. Les températures à cette période varient de 25 à 32°C. Les mois les plus chauds et les plus secs sont juillet et août.
  • L’hiver commence en novembre et prend fin en mars, avec des températures allant de 4 à 16°C. Les mois les plus froids sont janvier et février. Les mois les plus pluvieux sont octobre et novembre.
  • L’automne dure de septembre à octobre. En septembre, la température atteint encore les 28°C et jusqu’à la fin octobre, elle descend rarement sous la barre des 15°C.
  • Le printemps pointe son nez aux mois d’avril et mai. Les températures remontent doucement (22°C en moyenne en journée) pour permettre des sorties en plein air.
  • Les mois les plus favorables à la baignade sont juin, juillet, août, septembre et octobre. La température extérieure et celle de l’eau sont des plus agréables.
  • Les mois d’avril à juin sont propices aux visites et découvertes de Palma, tandis que septembre et octobre prolongent les étés à la plage.

Notre avis : Pour passer un séjour à Palma de Majorque au calme, sous un soleil radieux et loin des foultitudes, misez sur le mois de septembre. Jusqu’à début octobre, la température de l’eau est encore favorable aux activités de bord mer.

 

Palma de Majorque : que faire en ville ?

Avec les merveilles d’hier et d’aujourd’hui qu’elle abrite, c'est une destination city break de choix. Les promenades à l’intérieur de la ville se prêtent autant au voyage dans le temps et aux aventures culinaires qu’à la détente entre amis ou en famille. Les possibilités de loisirs et d’expériences inédites sont elles aussi variées. Pour réussir votre voyage 100% city trip, consacrez du temps à l’exploration de la vieille ville. Les vieux monuments les plus extraordinaires s’y concentrent. Ensuite, laissez-vous transporter et surprendre par la Palma moderne, celle des expressions artistiques colorées et de la gastronomie transitionnelle.

 

Flâneries dans le centre historique

La ville portuaire de Palma de Majorque a été un objet de convoitises depuis sa fondation par les Romains dans l’Antiquité. De ses occupations successives, la capitale majorquine a hérité un patrimoine architectural riche et éclectique : médiéval, gothique, hispano-mauresque, art moderne… Par la suite, les multiples influences ont permis à la capitale majorquine de s’approprier les codes d’une architecture bien à elle. Le quartier historique de Palma en concentre les meilleures représentations. Dans un enchevêtrement de rues, d’esplanades et escaliers pavés, la vieille ville dévoile ses plus beaux trésors.

 

Seu, la cathédrale de Palma de Majorque

Construite au XIIIe siècle. Ses ornements gothiques sont souvent cités parmi les plus somptueux au monde. Selon l’heure de la journée, ses façades de grès revêtent des teintes changeantes, du rose au doré. Les illuminations nocturnes soulignent quant à elles, la virtuosité des 1 236 pièces de vitrail qui parent ses fenêtres.

 

Le palais royal de l’Almudaina

Son emplacement, surplombant la ville et la baie de Palma, est étroitement lié à l’histoire majorquine. Avant de devenir au XIIIᵉ siècle la résidence des monarques espagnols, c’était la citadelle des rois maures. Élargi, aménagé et restauré au fil des siècles, il marie style extérieur gothique levantin et décors intérieurs mudéjars.

 

La résidence de l’évêque de Majorque

Le Palais épiscopal se trouve derrière la cathédrale Seu. Il porte au pinacle ce même style gothique du XIIIᵉ siècle et abrite le Musée Diocésain où sont exposées des pièces du patrimoine artistique de l’église majorquine : sculptures, archéologie, céramique moderne, legs Séguier, numismatique, peinture gothique et livres.

 

Sa Llotja

La Loge des Marchands et ancienne place de la Bourse du Commerce Maritime de Palma a été construite au XVe siècle. Fastueusement agencée de colonnes torsadées, voûtes et blasons polychromes ornées de dorures, c’est assurément un chef-d’œuvre gothique signé Guillem Sagrera.

 

Les patios des casas palmesanes

On en compte une soixantaine dans le vieux Palma, certains ouverts au public. Des cours intérieures typiques des demeures des Nobles majorquins. Plutôt austères à leur avènement au XIIIe siècle, les patios se sont dotés d’ornements plus somptueux aux XVII et XVIIIe siècles : fontaines, palmiers, puits, escaliers, rondes-bosses monumentales.

Notre conseil : alternez visites de monuments historiques et balades sur Passeig del Born et Passeig de la Rambla, charmantes avenues arborées, jonchées de statues et de fontaines. Découvrez aussi le quartier de Gerreria où sont perpétuées les traditions artisanales de Majorque, notamment la poterie et la forge.

 

Palma de Majorque : activités et sorties dans l’air du temps

En quittant le centre historique, la nostalgie laisse place à un paysage urbain actif et actuel. Cela se reflète entre autres à travers des édifices comme le musée d’Art moderne et contemporain Es Baluard ou le Palais de Congrès, signé Francisco Mangado. Vous ressentirez aussi cette modernité vibrante lors de vos pérégrinations urbaines de jardin en jardin, d’une rue commerçante à l’autre. La villégiature dans les centres balnéaires et la vie nocturne effervescente, elles, finiront d’asseoir le statut de Palma comme capitale vivante, tournée vers l’avenir.

Les jardins et espaces verts vous invitent à vous asseoir, vous détendre, et simplement vous imprégner de la douceur de vivre majorquine. On citera Hort del Rei, Jardí del Bisbe, Jardins de Marivent, Parc Kreković, Jardín de La Misericordia, Sa Feixina Park et Lago de Cisne (lac des cygnes). À Palma de Majorque, boîtes de nuit et pubs assurent l’animation nocturne. Rendez-vous au quartier Santa Catalina pour vous initier à l’art du « Tardeo ». Ce rituel palmesan du samedi soir débute par un tour des bars pour déguster tapas et cañas (bière pression) et se termine dans les discothèques jusqu’au bout de la nuit.

Les parcs à thèmes, dont le plus célèbre est Palma Aquarium, non loin du Palma de Majoque Hotel Pamplona, feront le bonheur des petits et grands enfants. Le Forestal Park Mallorca et le Jungle Park à El Arenal valent vraiment le détour.

 

Séjour à Palma de Majorque : communion avec la nature

Pour se rapprocher de la nature, les amoureux du grand air devront s’écarter du centre urbain, pour se rapprocher des éléments : les eaux de la Méditerranée et le sable doré. Car même si Playa de Palma (plage principale), Ca’n Père Antoni ou Cala Major sont les plus accessibles, ce ne sont pas forcément les plus originales. Le littoral ne manque pas de calanques et petites plages confidentielles dont la beauté ravira même les moins friands de farniente.

 

Palma de Majorque : plage secrètes et criques

La plage d’El Molinar est une petite plage de sable et de gravillons préservée qui se trouve non loin du port de Portixol. Peu connue des touristes, elle est paisible même en été ! Punta des Grells qui est plus à l’écart du centre-ville (trois kilomètres vers le Nord) est une sublime plage de galets qui s’enfouit dans des eaux transparentes. La calanque d’Es Calonet, du côté de Llucmajor (au Sud de Palma) réunit eaux turquoise et falaises qui font office de plongeoir.

 

 

Notre conseil : Profitez également de votre voyage pour explorer le site naturel le plus étonnant de l’île Majorque : les grottes du Drach. Il faudra alors s’éloigner davantage, en parcourant les 60 kilomètres qui séparent Palma de Majorque de Porto Cristo, où elles se trouvent. Et pour une adresse avec vue sur la mer et à seulement quelques pas de la plage, optez pour l'Hotel Roc Leo Palma de Majorque.