VeryChic logo

Inscrivez-vous gratuitement et bénéficiez de réductions sur les plus beaux hôtels 4 et 5*. Jusqu'à -70%

Voyage en Égypte : à la découverte de ses trésors

Ceux qui en reviennent décrivent souvent l’Égypte comme l’un des plus beaux voyages de leur vie, tant ses merveilles sont inépuisables... On pense en premier lieu à son florilège d’édifices millénaires. Peu importe la région ou la ville où l’on se trouve en Égypte, il y a toujours un site, un monument chargé d’histoire à découvrir, en témoignage d’un art-de-vivre antique qui ne disparaîtra jamais complètement.

Découvrez nos 5 offres :

Notre guide de voyage Egypte :

Mais un voyage en Égypte ne saurait être réduite à ses trésors archéologiques. Grâce à sa géographie éclectique fascinante, un vaste panel de découvertes et loisirs s’offre aux aventuriers :

  • Panachée entre criques sauvages
  • Vallée luxuriante abreuvée par les méandres du Nil
  • Étonnant désert de craie et lagons sublimes de la mer Rouge

Et à elle seule, la richesse culturelle est une véritable attraction. À la croisée de l’Occident et de l’Orient, la culture égyptienne s’est nourrie de l’influence des deux mondes pour composer les couleurs surprenantes de ses traditions, ses expressions artistiques, sa gastronomie...

Vous l’aurez deviné, un voyage en Égypte saura combler tous les voyageurs, quels que soient leurs centres d’intérêt. Pour en profiter, il suffit de savoir pourquoi, où et quand y aller, mais aussi dans quels hôtels d'Egypte séjourner.

Voyage en Égypte : les bonnes raisons de s’y rendre

Avec une superficie qui équivaut à celles de la France et de l’Allemagne réunies, le territoire égyptien est si impressionnant que l’idée de s’y perdre peut faire hésiter même l’explorateur le plus téméraire. Comme une invitation à l’aventure, cette immensité foisonnante de décors extraordinaires est pourtant le plus bel argument de votre séjour. Si cela ne suffit pas, en voici trois autres pour vous convaincre ! et pour un séjour à ne vous soucier que des paysages à découvrir au jour le jour, optez pour de l'All Inclusive !

Retracer des millénaires d’histoire

Papyrus, hiéroglyphes, Cléopâtre, Ramsès, sarcophages, le Sphinx... Autant de représentations qui inondent l’imaginaire à la simple évocation du pays. Berceau d’une civilisation antique presque irréelle, elle est pourtant reconnue comme l’une des plus brillantes de l’histoire. Revivre pendant quelques jours le fastueux « temps des Pharaons », mais aussi l’époque hellénistique, c’est la première promesse d’un séjour en Égypte. Le génie architectural, les doctrines érudites de l’Antiquité égyptienne, le pays en garde des traces indélébiles un peu partout : temples troglodytes, colosses de pierre, gravures rupestres et bien sûr, les emblématiques pyramides d’Égypte... Inutile d’être un fan d’Indiana Jones pour apprécier ce voyage temporel à bord du « Tardis » géant.

egypte

Farnienter au bord de la mer Rouge

Ouverte sur la Méditerranée et la mer Rouge, l’Égypte possède 2 500 kilomètres de littoral. C’est indéniablement une destination « vitamin sea » ! Si les stations balnéaires autour d’Alexandrie comme Belis, Hanoville ou El Mandara ont leur charme, c’est sur les rives de la mer Rouge qu’il faut poser sa serviette lorsqu’on veut varier les plaisirs. Sable fin virant du blanc à l’ocre et galets roses ouvrent la voie à d’inoubliables baignades dans des eaux topaze... ne manquer pas :

  • Une nuit dans à Hurghada et Charm el-Cheikh (Sinaï)
  • Ras Abou-Galloum (Noueiba)
  • The Fjord (Taba)
  • Hidden Beach (parc national Ras Mohammed)

C’est aussi dans cette région que se concentrent les meilleurs spots de kitesurf et de plongée en Égypte. Les fonds des lagons de la mer Rouge grouillent de vie et n’attendent qu’à être explorés. Tandis qu’à la surface le souffle cadencé d’Éole permet aux audacieux d’étancher leur soif d’adrénaline en multipliant les sessions glisse !

Séjour en Égypte à la découverte des merveilles naturelles

Les amoureux de la nature et du grand air trouveront aussi tout ce qui les font rêver en Égypte. Là-bas, les paysages les plus improbables se côtoient. Un mix rarissime et sublime de décors naturels. Les aventuriers multiplieront les expériences : baignades dans des plans d’eau insolites, processions chamelières et bivouac au milieu du désert Blanc, survol en montgolfière... Voici une liste des passages obligés lors d’un voyage Égypte à la conquête de ses joyaux naturels :

  • Siouah, accessible depuis Marsa Matrhoum. Jaillissant du désert occidental, cette oasis aux palmeraies couleur émeraude est prisée pour ses sources d’eau chaude naturelle. Vous serez également émerveillé par ses trésors archéologiques.
  • La réserve naturelle ouadi el-Rayan à El Fayoum. Fascinant milieu désertique jonché de lacs et de cascades, Ouadi el-Rayan est un vivier d’avifaune. Elle renferme l’une des plus impressionnantes collections de fossiles maritimes au monde.
  • Sahara El-Beida, le fameux désert Blanc de l’Égypte et ses couchers de soleil envoûtants ! Formant un ruban entre les oasis d’Al-Bahariya et d’Al-Farafra, le site révèle d’extraordinaires paysages lunaires. Le calcaire y est omniprésent, peuplant l’immensité de ses formes les plus inattendues.
  • Le canyon coloré au sud du Sinaï. Les teintes kaléidoscopiques qui se déploient sur ses parois abruptes, on pourrait croire qu’un arc-en-ciel s’est retrouvé piégé dans ce vaste labyrinthe de calcaire !
  • La réserve de Nabq au nord de Charm el-Cheikh, pour y découvrir la mangrove la plus nordique du monde. Elle forme avec les montagnes et vallées alentour un sanctuaire de la biodiversité.

Où aller lors d’un séjour en Égypte et que faire ?

Nécropole de Gizeh, la vallée des rois, le temple de Karnak, le désert Blanc... Comme toutes les destinations mythiques du globe, il y a des incontournables. Complétés avec quelques repaires plus secrets, le plaisir du voyage en Égypte n’en sera que décuplé !

Le Caire, musée géant à ciel ouvert

Bouillonnant de vie, avant-gardiste, multifacette… Les adjectifs ne manquent pas pour qualifier Le Caire. Mégapole de 20 millions d’habitants, il n’a absolument rien à envier à celles de l’Occident. Dans un fascinant « désaccord parfait » la capitale égyptienne a réussi le pari de se moderniser entièrement en faisant part belle à son riche patrimoine architectural, historique et culturel.

En vous promenant dans la « ville aux 1 000 mosquées », n’hésitez pas à :

  • Photographier les charmants immeubles haussmanniens du XIXe siècle du centre-ville ou West el balad et son éventail de petits métiers.
  • Visiter le musée des Antiquités égyptiennes de la place Tahrir où son jalousement préservés des collections d’arts millénaires.
  • Vous perdre dans le fascinant quartier Copte, découvrant tour à tour son musée et ses hauts lieux de culte. Vous y retrouverez entre autres l’église Saint George et la synagogue Ben Ezra, pour retracer l’histoire chrétienne en Égypte.
  • Déambuler dans le quartier chic et commerçant de Zamalek sur l’île de Gezira, dégustant les spécialités égyptiennes dans ses restaurants. C’est aussi l’occasion de chiner d’adorables souvenirs à rapporter dans les boutiques du quartier.
  • Parfaire votre swing au golf, monter un bel étalon ou faire quelques brasses au Gezira Sporting Club, créé en 1882.
  • Vous émerveiller des chefs-d’œuvre monumentaux de Gizeh, à savoir : les célèbres pyramides, Khéphren, Mykérinos, Khéops et l’emblématique Spiynx, témoins d’un savoir-faire millénaire inimitable.
  • Explorer les cités de Memphis et Saqqarah pour remonter dans le temps, à l’époque des pharaons. Memphis est l’ancienne capitale égyptienne et résidence de la cour royale. Il n’en reste plus que la statue couchée de Ramsès II. Quant à Saqqarah, elle conserve encore de somptueux vestiges d’antan, dont la pyramide « à degrés » du complexe funéraire de Djéser, conçu à l’époque par l’architecte Imhotep.

Le Nil et sa luxuriante vallée

Source de vie et d’abondance, le Nil est sans conteste la plus grande bénédiction du pays. Comme un hommage, c’est sur ses berges, au cœur d’une vallée verdoyante que les habitants ont érigé leurs plus beaux chefs-d’œuvre. La procession sur les bords du Nil vous livrera les secrets d’un passé qui se compte en millions d’années. Elle vous plongera aussi dans l’Égypte bucolique, celle des traditions agricoles ancestrales.

 

egypte

 

En croisière de luxe, ou si vous découvrez le pays par la voie terrestre, ne vous privez pas du plaisir :

  • D’explorer les trésors de Louxor (anciennement, Thèbes) et Karnak. Située à environ 700 kilomètres au sud du Caire, sur la rive est du Nil, les deux immenses complexes culturels sont dédiés à la triade thébaine Amon-Mout-Khonsou. Ils étaient autrefois reliés par un chemin bordé de 700 sphinx. Dans l’une et l’autre des cités chapelles, obélisques, pylônes et colosses de pierre s’articulent autour d’un temple principal dédié à Amon. Un spectacle de ruines et de prouesses sculpturales tout simplement exceptionnel !
  • De partir à la conquête de la rive ouest où défilent la nécropole thébaine et son mix coloré de temples décorés, de tombeaux et de sculptures imposantes : les Colosses de Memnon, la vallée de Rois, la tombe de Séthi Ier, le Temple de la reine Hatchepsout, la vallée de Nobles, la vallée de Reines, le temple de Medinet Habou...
  • De voguer en felouque jusqu’aux îles Éléphantine et Kitchener au départ d’Assouan, pour y découvrir les merveilles d’hier et d’aujourd’hui : champs et palmeraies, ruines antiques, jardin botanique, mausolée de l’Aga Khan, monastère de Saint-Siméon...

 

assouan

 

Un séjour en Égypte atypique : activités insolites à essayer

Terre de contrastes, d’aventures et de surprises, cette terre recèle d’expéditions inédites à mener hors des sentiers battus. De quoi faire le bonheur des plus intrépides ! Parmi les idées de sorties et loisirs insolites à essayer, on citera :

  • L’oasis de Bahariya, pour se requinquer. Comptez trois heures de route au départ du Caire pour atteindre ce bout de terre enchanté, aux portes du désert libyque. Vous vous retrouverez au milieu d’étonnantes collines de quartz noir et de palmiers en kyrielle. Offrez-vous une halte bienfaisante dans l’une des sources chaudes de Bir Sigam, d’El-Bishmu, de Bir Ghaba ou Bir El-Ramla !
  • La baignade secrète à Agiba. Formant un arc de 40 mètres, la crique Agiba à Marsa el-Sharif, est le joyau incontesté de la côte méditerranéenne. Accessible uniquement à pied, en grimpant les hautes falaises crayeuses qui la surplombent, il n’y a pas âmes qui y vivent. Sable fin, eaux cristallines et vue imprenable sur le large... Le décor pour des balades et étreintes romantiques est planté !

Quand partir en Égypte ?

Compte tenu des grandes disparités climatiques d’une région à l’autre, on peut difficilement définir le bon moment pour un séjour en Égypte, surtout si vous envisagez d’en faire le tour complet. Certaines expériences, comme les excursions dans le désert, exigent en effet des conditions particulières. Dans tous les cas, connaître les types de climats égyptiens vous aidera à choisir la saison qui vous mettra le plus à l’aise.

On peut délimiter trois grandes zones climatiques :

  • Le littoral nord soumis au régime méditerranéen
  • La région centrale marquée par un climat semi-désertique
  • Le Grand Sud où domine un climat désertique

Et de façon générale, l’année est coupée en deux grandes saisons : l’une extrêmement chaude, entre mai et septembre, et l’autre, très froide, de la mi-décembre à la fin février.

Quand explorer la côte méditerranéenne de l’Égypte ?

La côte méditerranéenne, comme Alexandrie et son illustre Biblioteca ou la cité portuaire de Rosette, jouit d’un climat agréable et d’un soleil radieux toute l’année. Les hivers y sont doux tandis que les vagues de chaleur estivales sont vite tempérées par les vents marins. Si vous vous y rendez à la conquête des plages, évitez tout de même les mois de juillet et août qui sont très humides.

Quelle saison pour explorer le centre ?

À l’intérieur des terres égyptiennes, depuis le delta du Nil jusqu’à sa luxuriante vallée, le climat est de type semi-désertique. Il peut donc s’inverser à l’extrême d’une saison à l’autre. Canicule et sécheresse sévissent en été, grisaille et nuits glaciales marquent l’hiver. Au printemps, le sirocco charrie parfois le sable du désert, créant des pics de chaleur et dispersant dans l’atmosphère des particules fines. Pour explorer Le Caire et la vallée du Nil, misez sur l’intersaison automnale de septembre à novembre. En cette période, la température est la plus clémente (25-30°C), la pluie rare, et l’air parfaitement respirable.

Quand découvrir le grand sud égyptien ?

Le Sud qui s’étend du désert Libyque vers le mont Sinaï et la mer Rouge est soumis au climat désertique. Précipitations quasi inexistantes, chaleur suffocante et sècheresse caractérisent les étés. Bien que l’hiver soit la saison où les températures sont à peu près supportables, ses nuits sont glaciales. Aussi, à moins de rester sur le littoral où l’embrun marin abaisse le mercure en été, évitez les saisons principales au profit des mi-saisons : mars-avril ou septembre-novembre.

Comparable à un imagier coloré aux pages infinies, l’Égypte est loin d’avoir livré tous ses secrets... Certains, bien enfouis, n’attendent que le voyageur curieux que vous êtes pour se dévoiler.